10 ديسمبر، 2022

Formation ASYCUDA Beyrouth – 11 au 21 octobre 2022 Communiqué de presse

2 min read

La France et la CNUCED soutiennent la formation des douanes libanaises au logiciel de dédouanement ASYCUDA

Du 11 au 21 octobre 2022, Expertise France et la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED) ont organisé au profit des douanes libanaises une formation relative à l’exploitation du logiciel de dédouanement ASYCUDA/NAJM.

La France soutient la mise à jour du système informatique ASYCUDA/NAJM qui permet d’assurer la traçabilité de la procédure de dédouanement, de fournir des analyses de risques ou encore de contrôler le statut des opérateurs économiques. Cette mise à jour logicielle est un prérequis indispensable à la fluidité opérationnelle du fonctionnement d’une douane moderne répondant aux standards internationaux.

En vue d’assurer la pérennité et l’efficacité de ce projet, la France veille également à doter les futurs cadres du centre informatique des douanes des compétences nécessaires. Cet atelier de formation sous la coordination d’Expertise France et dispensée par la CNUCED a permis la certification de dix participants issus des douanes libanaises à la configuration, l’utilisation et la maintenance du système ASYCUDA/NAJM, en vue de les préparer à rejoindre le centre informatique des Douanes, en cours de réorganisation.

Ce programme financé par le Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères s’inscrit dans le cadre général du soutien de la France aux douanes libanaises après l’explosion survenue au Port de Beyrouth le 4 août 2020. A la suite d’une première mobilisation d’urgence pour la restauration des capacités des douanes incluant notamment le don d’un scanner mobile, la France agit à présent à deux niveaux : elle soutient la réflexion globale relative à la réforme structurelle des douanes et poursuit son engagement en faveur d’un renforcement des capacités informatiques de ces dernières.

Lors de la cérémonie de clôture, M. François Sporrer, Chef du service économique régional au sein de l’ambassade de France au Liban, a souligné le rôle clé des douanes libanaises dans le cadre de la réponse à la crise et en vue d’une reprise économique. En continuant à accomplir leurs missions de dédouanement des marchandises, de contrôle et de lutte contre la fraude, les douanes sécurisent aussi d’importantes recettes fiscales pour l’Etat et permettent à la population d’accéder à des biens indispensables.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.